La toiture est souvent une priorité quand on rénove sa maison. Heureusement, les matériaux les plus communs (tuile, ardoise ou zinc) ayant une durée de vie plutôt longue, on peut parfois ne remplacer que le strict nécessaire… Voici 8 questions à se poser avant de rénover le toit de sa maison, de l’isolation au remplacement de la charpente, en passant par le choix des matériaux, le budget et l’étanchéité.
Quand est-il temps de refaire son toit ? Faut-il rénover la charpente ? Quelles sont les réglementations ? Quelle isolation choisir ? Comment rendre la toiture étanche ? Quel budget faut-il prévoir et quels matériaux privilégier ? Toutes les réponses, et plus encore…

Remettre à neuf la toiture demande de respecter les particularités régionales. D’ailleurs, les autorités vous y obligent si vous habitez dans une zone de protection du patrimoine architectural ou dans le périmètre d’un bâtiment classé. Et en dehors de ces cas particuliers, ce sont les mairies ou les DDE qui imposent les règles du jeu, les matériaux et les couleurs. En principe, vous êtes dispensé de toute déclaration si vous refaites votre toit à l’identique. Mais attention, si le matériau de couverture change, vous devez déposer une déclaration préalable de travaux à la mairie de la commune. Et si vous êtes dans une zone classée, l’agrément des monuments historiques est nécessaire. Quant au permis de construire, il est exigé si vous surélevez le toit ou si vous en changez l’inclinaison. Par ailleurs, le recours à un architecte est obligatoire si les travaux font passer la surface habitable totale de la maison à 150 m2 et plus.

>> A lire aussi >> Réparer ou refaire sa toiture : comment choisir ?

1. À quand remonte la dernière réparation du toit ?
Si la dernière couverture a tenu moins longtemps que prévu, le toit a peut-être un défaut de conception (manque d’inclinaison, surexposition aux vents). La consultation d’un professionnel (couvreur, architecte) peut se révéler utile : il mettra le doigt sur les défauts ou les faiblesses à corriger.

>> A lire aussi >> Toiture : ce qu’il faut savoir avant de faire des travaux

2. La couverture doit-elle être rénovée dans son ensemble ?
Des fuites localisées pour des raisons précises (tuiles cassées ou chéneau percé, par exemple) ne nécessitent pas de gros travaux et sont rapidement réparées. En revanche, la présence de mousse sur l’ensemble du toit atteste de la porosité de la couverture. Aucun traitement n’est efficace à moyen terme, le remplacement est inévitable. Attention, une couverture neuve est souvent plus lourde qu’une ancienne. La charpente ne supportera peut-être pas ce surcroît de charge !

3. Quelle est la surface de mon toit ?
Une maison de taille moyenne représente une surface de toiture d’environ 80 m2. Attention, compte tenu des recouvrements, un tel toit nécessitera au moins 100 à 120 m2 de matériaux de couverture.

>> A lire aussi >> Comment nettoyer sa toiture ?

4. La charpente doit-elle être refaite ?
couvreur 30 , lorsque des poutres sont cassées ou simplement fendues ou que des insectes ont attaqué le bois en profondeur. Si le toit doit être entièrement remplacé, envisagez de réparer aussi votre charpente. Son espérance de vie régit celle de toute la toiture et le coût de sa réfection est raisonnable comparé à celle du toit.

5. L’isolation est-elle toujours efficace ?
Une inspection soigneuse répondra à cette question. Toute trace d’humidité sur l’isolant (laine de verre, polystyrène ou film pare-vapeur) devra être bannie et surtout la cause devra être déterminée pour éviter une aggravation des désordres. S’il n’y a pas d’isolation, c’est le moment d’y penser. Et si l’ensemble de la couverture doit être déposé, la solution la plus efficace, une isolation par l’extérieur, peut être envisagée. L’entreprise est plus onéreuse mais des aides sont possibles dans le cadre de travaux de rénovation environnementale.